Yaksok Association

Accueil > Articles > Actualités > [2011-03] Catastrophe au Japon

[2011-03] Catastrophe au Japon   [2011-03] Catastrophe au Japon [2011-03] Catastrophe au Japon

Ville de Kesennuma, préfecture de MiyagiVous avez tous entendu parler de la catastrophe qu’est en train de vivre le Japon.

Nous hésitions à rédiger un article car nous ne sommes pas au cœur de l’action et ne pouvons uniquement nous fier qu’aux médias ; cependant il nous semblait essentiel d’en parler étant donné que le sujet est, hélas, encore d’actualités à l’heure d’aujourd’hui.

 

Vendredi 11 mars 2011 à 2h46 (heure au Japon), l’institut américain de veille géologique (USGS) a enregistré un séisme de magnitude 8,9 (réévalué à 9 par la suite) sur l’échelle de Richter.

Le tremblement de terre s’est produit à 130 km à l’est de la ville de Sendai, sur l’île de Honshu, à une profondeur de 25 km.

D’après les sismologues, ce séisme est le plus violent dans le pays depuis 140 ans, mais il représente également l’un des séismes les plus violents du siècle.

Une deuxième secousse, de magnitude 6,4, a eu lieu à 3h06 (heure au Japon).

Ces secousses ont entraîné un violent tsunami. Des vagues déferlantes atteignant jusqu’à 10 mètres de haut ont déferlé sur la ville de Sendai, dans le nord-est du pays.

Sources :

 

Des réservoirs de gaz naturel brûlent dans une usines de la préfecture de Chiba, près de Tokyo Un tourbillon a pu être vu près de la ville de Oarai, dans la préfecture d'Ibaraki Des véhicules sont écrasés par un mur écroulé dans un parking de la ville de Mito dans la préfecture d'Ibaraki Des habitants constatent les dégâts causés à une route et une maison de la ville de Sukagawa dans la préfecture de Fukushima

 

 

Voici une carte résumant mieux le début de la situation :

Carte Japon

Source : Kanpai

 

 

Le tsunami a emporté des localités entières et provoqué une série d’accidents nucléaires.

En effet, suite à des dysfonctionnements du système de refroidissement du réacteur n°1 de la centrale de Fukushima 1, des milliers de personnes ont été appelées à évacuer dans un rayon de 10 km autour des centrales dans un premier temps.

A savoir que la centrale de Fukushima 1 est l’une des 25 plus grandes centrales nucléaires au monde. Elle est située au bord de l’océan pacifique sur la côte est de l’île de Honshu (principale île du Japon) et est à environ 225 km au nord-est de Tokyo. Elle comporte 6 réacteurs à eau bouillante.

Source : Wikipédia

 

Des maisons, des voitures et tant d'autres débris sont emportés par le tsunami à Kesennuma dans la préfecture de Miyagi, au nord du Japon Les maisons sont balayées par l'eau suivant le tsunami et les séismes dans la ville de Natori dans le nord-est du Japon Les rues sont inondées dans la ville de Kesennuma, dans la préfecture de Miyagi L'aéroport de Sendai est inondé (nord-est du Japon) Une vague s'approche de la ville de Miyako

 

 

Beaucoup d’événements ont eu lieu autour des réacteurs de la centrale nucléaire. On craint la catastrophe nucléaire…

Je ne vais pas énumérer tous ces événements, voici une infographie qui vous permet de voir à peu près ce qu’il s’est passé : Le Monde - Scénario de la catastrophe de Fukushima.

 

Pour suivre l’actualité sur la crise nucléaire, vous pouvez avoir des informations mises à jour régulièrement sur le site LeMonde.fr.

Une excellente infographie concernant l'état des réacteurs à Fukushima Dai-ichi vendredi matin (heure japonaise) sur le Washington Post.

 

 

En ce qui concerne le bilan humain, il faut déjà savoir que les conditions de recherche des survivants n’ont pas été favorables : le froid et la neige se sont abattus mercredi 16 mars sur les régions nord-est du Japon.

Un bilan officiel diffusé samedi 19 mars 2011 s’élève à 7197 morts et 10905 disparus, mais les autorités s’attendent à un bilan bien plus lourd.

 

Vérification du taux de radiation d'un enfant vivant près de la centrale nucléaire de Fukushima 1 Sauvetage d'une jeune enfant de 4 mois dans le nord du Japon La neige n'est pas favorable aux recherches des éventuels survivants

 

 

L’empereur japonais Akihito s’est adressé publiquement aux Japonais mercredi 16 mars, chose qui n’était plus arrivée depuis 1945 : c’est la première fois qu’Akihito, sur le trône depuis 1989, intervient ainsi dans une situation de crise.

Source : rtbf.be : Discours historique de l'Empereur du Japon, inquiet de la crise nucléaire

 

 

Actuellement, de fortes répliques sont encore à craindre.

 

 

A savoir qu’un séisme de magnitude 7,2 s’était produit 2 jours auparavant, mercredi 9 mars à 11h45, au large des côtes nord-est du Japon, ce qui avait déclenché une mise en garde contre un risque de tsunami mineur.

Source : Le Monde : Violent séisme au nord-est du Japon, risque de tsunami

 

 

 

Origami pour SendaiPour information, une action de solidarité « Origami pour Sendai » a été lancée par l’Espace Lyon Japon (boutique lyonnaise) en collaboration avec la Croix-Rouge française afin de récolter des fonds pour venir en aide aux victimes des récents événements au Japon.

 

Cette opération est en cours de mise en place. Faites passer le message !

 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de la boutique.

 

 

 

Source photos :

Commentaire

Il n'y a aucun commentaire
Il faut être connecté pour poster un commentaire